Ferrari Racing Days Paul Ricard 2015: Dimanche

26_Dim_0101

Jour précédent

 

Dimanche matin, réveil de bonne heure! Avec Valérian, on ne veut pas reproduire l’erreur de la veille et gâcher la matinée dans les bouchons. D’autant plus que le programme aux Ferrari Days va être assez court. Une dernière session XX en piste de 9h45 à 10h30 et puis on s’en va. Comme j’ai eu le temps de déjà bien en faire le tour Vendredi et Samedi, on a décidé pour le dimanche d’aller voir ce qu’il se passe du côté de Cannes et Monaco.

On arrive sur le circuit au même moment que Peter Mann en LaFerrari.

26_Dim_0008

 

 

 

 

 

 

On commence par de très bonnes viennoiseries et un jus d’orage dans le motorhome corse clienti! Pas eu le temps de prendre le pti dej avant de partir mais il y a tout ce qu’il faut ici, à longueur de journée. Sans tarder, on se dirige ensuite en piste, les XX vont tourner!

Sur le chemin, une intruse se cache entre deux camion:

26_Dim_0020 Lamborghini Lp560-4

 

 

 

 

 

 

Entre deux autres camions, la Enzo et la Gto blanche forment un joli duo, mais elles sont prises d’assaut par les gens… Je fais une photo de détail histoire d’avoir un joli fond d’écran. Les photos globales, c’est même pas la peine, donc je ne m’attarde pas.

26_Dim_0022

Comme on doit partir assez rapidement après cette session, on ne s’embête pas à faire le tour de piste. On s’installe au premier virage. Celui-ci offre pas mal de potentiel, un gros freinage, des filés avec un fond pas trop moche, des vues de face ou d’arrière, bref, on peut faire beaucoup de choses à cet endroit.

On commence par quelques filés:

26_Dim_0077 26_Dim_0081 26_Dim_0089

26_Dim_0097

 

26_Dim_0131 26_Dim_0134 26_Dim_0137 26_Dim_0151

Des vues arrière:

26_Dim_0062 26_Dim_0064 26_Dim_0071 26_Dim_0080 26_Dim_0143 26_Dim_0145 26_Dim_0154 26_Dim_0163

J’essaye toujours de varier les angles et d’essayer différentes choses.

26_Dim_0167 26_Dim_0177 26_Dim_0179 26_Dim_0180 26_Dim_0184 26_Dim_0189 26_Dim_0192 26_Dim_0197 26_Dim_0201 26_Dim_0204 26_Dim_0211 26_Dim_0235 26_Dim_0250 26_Dim_0283

Je tente de les prendre quand elles passent au loin de l’autre bout de la piste sur la longue ligne droite. Je varie entre le 18-125 et le 50-300.

26_Dim_0129 26_Dim_0293 26_Dim_0294 26_Dim_0303 26_Dim_0305 26_Dim_0314 26_Dim_0316 26_Dim_0337 26_Dim_0432 26_Dim_0427 26_Dim_0424

En regardant mes photos, je découvre qu’une FXX-K m’a laissé un joli souvenir!

26_Dim_0307

La photo n’est pas terrible, mais la bonne surprise est là!

Je remonte un peu au point de freinage:

26_Dim_0296 26_Dim_0320 26_Dim_0328 26_Dim_0340 26_Dim_0346 26_Dim_0404 26_Dim_0354 26_Dim_0364 26_Dim_0435

Je tente de prendre les voitures lorsqu’elles passent sous le feuillage de l’arbre sous lequel je suis.

26_Dim_0342 26_Dim_0358

Pas franchement convainquant…

Les FXX sont réputées pour être de sacrés lance-flammes, mais avec la luminosité du weekend, on ne les voit pas! Ou presque!

J’ai encore le plaisir d’en découvrir une sur l’une de mes photos:

26_Dim_0368_Fire

La photo n’est pas nette, (again!!) la flamme un peu timide, mais bien là! Celle-ci signe la fin de cette dernière session piste du weekend pour moi!

 

Avant de partir, je salue Christelle (Forza Passione) qui est juste à coté. Malheureusement, je ne peux pas saluer les autres qui sont ailleurs en bord de piste. Je perdrai bien une heure à les retrouver… Un dernier tour à l’espace média pour rendre la chasuble et la clé de casier et on dit au revoir à cet excellent événement.

La FXX-K dans le hall est bien moins accessible que le vendredi!

26_Dim_0449

Tout le weekend, le staff Ferrari m’a regardé d’un drôle d’œil… Note à moi-même: au prochain Ferrari Days, ne pas porter une casquette Lamborghini!

Pour finir, un rapide tour du parking visiteur, voir les belles qui sont arrivées:

26_Dim_0450 26_Dim_0451 26_Dim_0452 26_Dim_0453 26_Dim_0454

De l’autre coté du parking, il y a également une mc laren mp4-12c dont la configuration est pour le moins originale.

26_Dim_0471 26_Dim_0468

Je ne suis pas du tout adepte du noir mat, mais je dois avouer qu’avec ces touches de rouge, j’aime bien! En plus, c’est raccord avec la Mini derrière! Top!

Un dernier au revoir aux grilles du circuit!

26_Dim_0492On a troqué la E500 pour une corsa A! Vachement moins classe, mais, plus économique pour aller jusqu’à Monaco!

 

 

 

 

 

 

Sur la descente, le panorama est quand même bien différent de celui de la Bretagne! La végétation surtout! C’est quand même très dépaysant!

26_Dim_0506

Dernière photo des Ferrari days, celle d’une belle bleue qui monte au circuit.

26_Dim_0509

 

Le bilan de ce weekend Ferrari Days est donc excellent! Participer pour une première fois à un tel événement en ayant l’accès presse est une chance extraordinaire et j’en aurai profité à fond! J’en ai pris plein les yeux, plein les oreilles et plein la carte mémoire! J’ai passé du bon temps en bonne compagnie et retrouvé plein d’agréables personnes que je croise régulièrement sur les rassemblements.

Avec un peu de recul, j’ai quand même fais quelques erreurs. Par exemple, j’ai fais beaucoup trop de piste. Sur les 5000 photos du weekend, il y en a un paquet qui se ressemble. En même temps, c’est la première fois que j’ai le droit d’aller au bord et c’était très tentant d’en profiter le plus possible. J’ai peut-être également consacré trop de temps aux XX, surtout quand j’étais dans les stands. Même si j’y allais clairement pour ça. J’ai quand même raté une catégorie de 458 challenge que je n’ai jamais vu en piste hormis sur la grille de départ.

En voyant les photos d’autres reporters sur places, je ne me suis pas assez attardé sur les détails, ni sur l’ambiance. Pour les détails, j’essaye, j’ai quand même fait beaucoup de photos mais qui ne rendent rien. Il me faudra du nouveau matériel pour réussir à faire quelque chose de correcte, donc, ça ne sera pas pour tout de suite. Le fait de faire autant de piste m’a par exemple fait rater l’alignement des XX dans les stands. Chose que j’aurai beaucoup aimé voir. En fait, j’ai passé beaucoup de temps dans les stands, mais à des moments où il ne se passe pas grand chose. Il aurait fallut que j’y reste pendant une session de XX pour voir. Je ne pensais pas qu’elles y retournait de temps en temps pendant la session.

 

Pour terminer cet article sur cet événement, j’aimerai revenir sur ce que j’ai évoqué le samedi, lors de ma discussion avec les commissaires de piste. Ceux-ci sont contraints de fermer les grilles d’accès au bord de piste pour empêcher le public d’y aller librement. C’est normal me direz-vous mais j’ai moi-même vu plusieurs fois des gens essayer d’insister pour ouvrir la grille lorsque j’étais en bord de piste. On ne sait jamais, des fois qu’elle casse… Les gens sont conscient que c’est quelque chose qui leur est interdit mais ils ont quand même envie d’y aller…

Je voulais donc faire un aparté sur le comportement des gens car à plusieurs reprises, j’ai été témoin de choses qui m’ont révolté. Certains n’ont aucun respect de ce qui ne leur appartient pas. Alors j’ai vu un père prendre en photo ses gamins devant la 458 Speciale A blanche. Les gamins, au lieu de se tenir tranquillement à coté posent les mains sur la voiture, et s’assoient même sur le capot! Et le père ne dit rien?! Prend la photo comme ça?!

Le dimanche, une mère prend son fils en photo à coté de la 612. Le fils pose lourdement sa main sur le rétroviseur. Je n’ai pas pu m’empêcher de faire la remarque à la mère… C’est votre voiture? Non? Alors on ne touche pas!

Les gens ne peuvent pas s’empêcher de toucher, enfant comme adulte, et surtout, nombre d’adultes laissent leurs enfants faire, voir encouragent! ( Puisqu’ils ne disent rien! ) Faut mettre les doigts partout, s’appuyer sans gène contre la voiture pour regarder dedans, sans se préoccuper de la fermeture éclair ou du sac à dos qui laissera une belle rayure…

Je ne comprends pas comment les gens sont arrivés à ne plus avoir de respect comme ça. Ils sont là pour venir voir de belles voitures et leur comportement fait tout pour faire fuir les propriétaires. C’est peut-être pour ça que ce weekend, le parking Ferrari était si vide. Quand je vois ce qu’il en est dans les autres pays où le même événement est organisé, c’est plusieurs dizaines, voir centaines de Ferrari et autres voitures de sport qui viennent. Et encore, ici ce sont des voitures courantes! Pas étonnant qu’on ne voit plus du tout les voitures de collection.

Si j’étais moi-même propriétaire, je ne réussirai pas à laisser ma voiture sur un parking comme ça, sans que je la surveille. Je repense à la Enzo avec tout ce monde autour, les gamins qui mettent leurs doigts dessus, les gens qui posent à coté en s’appuyant sur la voiture… Je serai fou…

Les propriétaires ont la générosité de venir exposer leurs voitures et par la même occasion, faire rêver le public. C’est donc un minimum de respecter ceux qui peuvent nous permettre d’en profiter!

 

 Mais mon weekend n’est pas fini. Retrouvez la suite avec la session spotting Cannes/Monaco dans quelques temps.

Jour précédent

1 Comment on Ferrari Racing Days Paul Ricard 2015: Dimanche

  • Pascal says:
    6 septembre 2015 at 11 h 47 min

    Merci de nous faire rêver comme ça et pour toutes ces belles photos.
    Tout à fait d’accord avec toi sur ton mot de la fin.

    Ca me fait penser à une anecdote, un truc qui m’est arrivé hier :

    Fête d’anniversaire chez des amis toute le journée et au beau milieu de l’après-midi, j’entends tout le monde qui me dit, va vite voir devant la maison, cour !

    Mes amis habitent au bout d’un petit lotissement sans prétention mais leur maison est dans un cul de sac.
    Un jeune mec plutôt sympa s’était perdu et cherchait le château de machinchose (je n’ai pas retenu le nom). Il conduisait une superbe 458 Speciale coupé rouge, bandes bleues et blanches, étriers jaune.

    Je n’avais jamais eu la chance d’en avoir une à l’arrêt juste devant mon nez.

    MAGNIFIQUE !

    Juste pour enfoncer le clou : Bien que très sympathique, ce jeune propriétaire ne se serait certainement jamais aventuré ici s’il ne s’était perdu et a du avoir un peu peur au début en voyant tout le monde arriver autour de la Ferrari. Il parait que depuis l’ouverture d’un relais château dans le coin, il y en régulièrement qui se perdent et arrivent dans ce cul de sac. Je vais aller y poser un sac de couchage 😉

    Si l’on veut que ces voitures restent visibles au plus grand nombre lors d’évènements (quels qu’ils soient), respectons les voitures et leur propriétaire.

    Répondre

Leave a reply

Fields marked with * are required


© 2015-2020 - Milithium Photos - Rémi COLIN - CR-Virage. Photographies non libres de droits.

  • facebook
  • flickr