Sortie Ferrarista de l’Ouest 08/11/2015

Bandeau 2

Dimanche 8 Novembre, les membres de l’ouest du forum Ferrarista organisent une balade dans les environs de Vannes et Quiberon. L’occasion pour moi de prendre ma petite (toute petite!!) revanche sur tous mes contacts qui seront ce weekend là aux Ferrari Finalli Mondiali sur le circuit du Mugello en Italie… Etant moi-même membre de ce forum, j’ai pu discuter avec Kani56, l’organisateur, de ce qui me plairait pour faire des photos. Thomas se propose à nouveau pour jouer le rôle du pilote dans sa mx-5, me permettant de faire des photos pendant les trajets. Lui connait beaucoup mieux le coin que moi et on voit ensemble le parcours afin de soumettre à Kani56 les endroits intéressants pour faire des photos.

Le rendez-vous est donné à 10h30 à Conleau. Avant de partir, je désespère de voir le ciel gris et cette fine pluie qui tombe. Je sais que la balade sera annulée si il pleut trop. Je jette un œil sur le forum pour voir si ca tient toujours et visiblement oui. Il y a même un nouveau message qui informe que le club Porsche 911 Bretagne fait aussi une balade et s’est donné rdv sur le parking du Leclerc. Changement de plan, rdv à 10h à Leclerc!

DSC_1289 DSC_1291

Je ne vais pas détailler toutes les Porsches présentes, ce reportage est sensé être consacré à Ferrari mais comme on n’est pas sectaire! D’ailleurs, eux non-plus puisqu’il y a une F430 dans le lot!

DSC_1304 DSC_1305

Pendant que je prends en photo les Porsches, une Lotus Exige passe au rond-point et va à la station essence. Toujours plaisant à voir!

DSC_1320 DSC_1333

Le premier membre de Ferrarista arrive, Hub56 en mondial, accompagné par une 997. Le club Porsche a une Ferrari et la sortie Ferrari accueille une Porsche! Comme quoi! 🙂

DSC_1353 DSC_1358

La Lotus Exige revient, cette fois accompagnée d’une rare Berlinette Hommell! Ce dimanche pluvieux commence décidément très bien!

DSC_1361 DSC_1372

Les Ferraristes sont souvent frileux à l’idée de sortir leurs belles par temps de pluie et je demande confirmation à Hub56 de l’arrivée des autres. Il me confirme que oui, malgré le temps, tout le monde répond présent! La météo est sensée devenir plus clémente.
C’est l’heure du départ des Porsches.

DSC_1386 DSC_1393

DSC_1410

Au même moment arrive la magnifique 360 Jaune d’Hemono.

DSC_1421

Suivi peu de temps après par la F430 Jaune et la 355 Rouge.

DSC_1429

A l’origine, c’était pour rencontrer les Porsches mais elles sont parties avant que l’on se regroupe. Dommage, ça aurait fait un beau grand rassemblement à l’improviste!

DSC_1437

Direction Conleau! J’embarque dans la mx-5 avec mon pilote habituel.
On décide de partir avant le groupe pour les prendre en photo à leur arrivée là-bas.

Nous sommes agréablement accueillis par cette Ferrari 612 Scaglietti et cette Aston Martin DB7 qui attendent les autres!

DSC_1445 DSC_1504

En attendant l’arrivée des Ferrari, j’ai l’occasion de discuter avec le propriétaire de cette très belle Aston Martin.

DSC_1444

Ce sont ensuite la Hommell et la Exige qui arrivent! Ils se sont joint au rassemblement de Conleau.

DSC_1451 DSC_1488

Quelques minutes plus tard, on entend de loin les Ferrari arriver!

DSC_1466 DSC_1473

On se regroupe pour un petit café/croissant très agréable en ce dimanche matin entouré de toutes ces belles mécaniques. L’endroit se prête également très bien pour faire de belles photos. Seul ce temps gris et l’absence de belle lumière sont les ombres au tableau de ce dimanche qui s’annonce exaltant! Ca va se dégager, on y croit!

DSC_1513

Je savais bien que je n’avais pas vu la modena jaune arriver! La voici accompagnée d’une California!

Je rode un peu autour de la Hommell, je fais connaissance avec son propriétaire et son fils. Ceux-ci me demandent si je veux qu’ils bougent la voiture pour en faire des photos. Carrément!
On tente de la mettre dans la descente vers la plage.

DSC_1523 DSC_1531

Je ne suis pas convaincu du résultat… Par contre, ces vues là me plaisent beaucoup plus!

DSC_1566 DSC_1567

La Modena et la California se placent proche de la Mondial, sous les arbres. Parfait!

DSC_1552 DSC_1557

DSC_1580 DSC_1506

Petit coup de pub au passage pour la guinguette!

DSC_1570

Je tente de faire un peu d’originalité en jouant avec les arbres et les profondeurs de champ.

DSC_1584

Une nouvelle Ferrari s’ajoute à la troupe. Une autre 355, noire cette fois! Magnifique! Et son propriétaire, Xavier, vraiment très sympa!
Pendant ce temps, la 612 nous quitte.

DSC_1611

Il en manque encore une à l’appel! La plus belle, la plus bestiale et celle qui chante le plus fort, quoi que, certains n’ont pas trop à lui envier.

On est déjà en retard par rapport au timing prévu et, au lieu de passer par Arradon, Baden, etc, on va prendre directement la 4 voies pour gagner du temps. Ca m’arrange énormément! Vous allez voir en dessous pourquoi.

Départ de Conleau en convoi, on prend un peu d’avance pour se mettre au bord de la route.

DSC_1629 DSC_1635

L’Aston Martin nous quittera à ce moment là et ne fera pas le reste de la journée avec nous.

DSC_1644 DSC_1647

DSC_1653 DSC_1658

Et nous voici derrière le convoi, malgré la circulation.

DSC_1686

Nous arrivons sur le parking de Boulanger, afin de retrouver Askim2, le retardataire et sa bestiale Challenge Stradale.

DSC_1709

Bien sur, pendant les quelques minutes nécessaires aux salutations, j’en profite pour faire quelques photos.

DSC_1717 DSC_1722

Nous voici donc sur la 4 voies, en route vers Quiberon et comme je le disais tout à l’heure, je vais pouvoir en profiter pour m’exercer aux travelings. C’est un exercice que je n’ai pas l’habitude de faire et pour cause, il faut être en passager d’une voiture et pouvoir rouler à coté de la cible à photographier. J’avais demandé préalablement à Kani56 de ne pas aller trop vite sur cette portion de 4 voies pour qu’on puisse avoir le temps de remonter toute la file en faisant des photos.

On commence par la California.

DSC_1748 DSC_1750

Et bien en découvrant mes photos, j’en suis très agréablement surpris!
Il faut savoir que pour les réaliser, j’étais obligé de sortir la tête bien hors de la voiture. Avec cette météo, froide et humide et la vitesse cumulée au vent, mon appareil photo bougeait dans tous les sens sans aucune stabilité. Je suis donc content de voir que les photos sont pas trop mal par rapport aux conditions dans lesquelles j’étais.

DSC_1753 DSC_1756

On continue de remonter la file mais je doute de pouvoir continuer à le faire… Le vent provoque de fortes turbulences au niveau de mon œil droit et je n’arrive plus a regarder dans mon appareil. L’image se déforme et se brouille et je m’inquiète. Il ne faudrait pas que je me l’abime pour de simples photos…
Je continue quand même…

DSC_1765 DSC_1769

Le résultat de ces travelings est tellement bon! Pour une fois que je peux en faire, je continue!

DSC_1779 DSC_1782

Il y a quand mêmes quelques ratés comme avec la Modena Jaune où la seule photo potable est celle-ci…

DSC_1789 DSC_1797

On arrive à la dernière! On passe juste à ce moment là sur un pont duquel la vue est superbe, mais, raté…

DSC_1807 DSC_1814

Une fois qu’on a réussi à remonter toute la file et prendre toutes les voitures en photo, on accélère un peu pour avoir de l’avance et aller se poster au point suivant. On a repéré un coin, en hauteur sur d’anciennes voies ferrées avec la mer en fond. Dans les projets ça s’annonçait très beau! Mais sur place…

DSC_1821 DSC_1831

Le temps est toujours très gris, la mer est basse et mes réglages ne sont pas bons… Toutes mes photos ou presque sont ratées…

DSC_1835

J’en profite une nouvelle fois pour prendre en photo la mx-5!

DSC_1818

On reprend la route loin derrière les Ferrari. On les rattrape tout juste sur le port de Portivy, là où se trouve le restaurant où nous allons manger ce midi.

DSC_1848 DSC_1854

Le port est plein de potentiel pour les photos, mais les voitures vont se garer derrière le restaurant pour plus de sécurité. En plus, il n’y a presque pas d’autres places pour se garer. On prend un bon repas pour reprendre des forces! J’opte pour le burger maison très bon!

DSC_1888

Pendant le repas, le ciel se dégage et le soleil prend place dans le ciel bleu! Quelques photos des voitures entassées dans le petit parking:

DSC_1893 DSC_1895

DSC_1903

Direction la côte sauvage! Notre programme, partir en avance, trouver un point où se poser et faire de belles photos puis rattraper le convoi qui s’arrêtera un peu plus loin sur un parking également plein de potentiel pour les photos! Encore une fois, c’est juste ce qui était prévu…

L’endroit que j’ai choisi sur la cote sauvage est idéal. Je vois les voitures arriver de loin, elles prennent un joli virage en S avant d’arriver sur moi puis passent devant moi avec la mer en fond. Premier hic, je ne peux pas prendre l’arrière des voitures en photo. Trop de contre jour. Deuxième hic, mais bordel qu’est-ce que j’ai foutu avec mes réglages??? Là encore, peu de belles photos pourtant pleines de potentiel…

DSC_1935 DSC_1941

Et dernier hic, je n’arrive pas à suivre leur rythme ce qui fait que plus les voitures passent et moins j’ai le temps de les prendre. Les dernières sont prises de justesse et uniquement de derrière.

DSC_1948 DSC_1953

DSC_1954 DSC_1961

Et quand la photo pourrait être pas mal …

DSC_1958

Faut qu’une Renault passe devant…

Bref, déçu…

On saute dans le roadster direction Le Vivier, parking du restaurant à la Pointe de Quiberon.

DSC_1969 DSC_1980

Je ne vous fais pas de dessin… Un dimanche midi, le soleil est là, le parking est plein…
Impossible de ranger les voitures pour faire de belles photos…
On se contentera d’une belle photo de groupe des membres!

DSC_1974 DSC_1976

DSC_1977

On reprend la route en tête, afin de trouver un nouvel endroit où se poser. Thomas a une idée. On va se placer à un endroit où les voitures vont passer devant nous et où il y aura la mer et le château Beg er Lan dans le fonds. Gros problème, c’est en plein contre jour! J’ai alors « l’illumination » de modifier un réglage sur mon appareil photo. Je prends tout le temps les photos en Jpeg mais c’est un format de fichier fixe et compressé. L’appareil peut également prendre les photos en Raw, le format brut de base qui permet d’avoir accès à beaucoup plus de réglages sur l’image. On peut donc facilement modifier l’exposition, les différentes teintes, la puissance des blancs, des noirs, etc, en post-traitement.
Voici un comparatif de la photo jpeg brute sortie par l’appareil photo et de celle de la version raw retravaillée.

Vous remarquerez que j’ai pu retrouver les nuages qui étaient noyés dans le blanc, tout comme l’horizon et la ligne de démarcation de la mer.
La qualité de la photo peut nettement être boostée lors qu’on travaille avec le Raw! L’inconvénient, c’est que c’est un fichier très lourd. Le temps passé sur les retouches d’images est lui aussi décuplé, mais, c’est pour la bonne cause!
Du coup, pour le reste de la journée, j’ai oublié d’enlever le Raw… Et quelle chance! Les photos suivantes n’en seront que meilleures!
Bon, après, il faut aussi prendre le temps de bien les retravailler. J’avoue que, pour sortir cet article et présenter les photos au plus vite, j’ai pas vraiment pris mon temps pour bien faire. J’ai simplement (re)découvert le potentiel du Raw. Vous verrez en fin d’article un autre exemple de gros rattrapage grâce au Raw.

DSC_1997 copie DSC_1998 copie

DSC_2002_2 DSC_2005 copie

DSC_2006 copie DSC_2010 copie

On remonte en voiture, coincé derrière un camping car… Heureusement, ça ne dure pas longtemps!
On est à nouveau derrière le convoi. On se retrouve sur le boulevard Chanard et le boulevard René Cassin, l’équivalent du remblais de La Baule, mais en plus petit. Le groupe attire les regards!

DSC_2014_2 DSC_2040_2

DSC_2045_2 DSC_2058_2

On poursuit vers la Pointe du Conguel.

DSC_2073_2 DSC_2081_2

Là se trouve un parking très bien situé sur un bras entre deux mers. Malheureusement, il est bien encombré…

DSC_2095_2 DSC_2107_2

On s’y pause quelques instants, très rapidement car le timing est serré et nous sommes déjà en retard pour aller au karting.

DSC_2110_2 DSC_2128_2

Juste le temps de faire 2-3 photos seulement, les voitures sont à l’ombre…

DSC_2136_2 DSC_2137_2

DSC_2141_2 DSC_2145_2

Pas le temps de trainer, on repart direction Port Haliguen. Un petit port qui se trouve sur la route.
Mon appareil photo commence sérieusement à souffrir, faut dire qu’avec plus de 115.000 déclenchements, il n’est plus tout neuf.
Je suis habitué à ce qu’il ne fasse plus la mise au point à 18mm. Je sais donc que je ne peux plus dézoomer à fond. Là, c’est un tout autre problème que j’ai découvert. Il ne voulait plus déclencher!! Les voitures ont défilé devant moi sans que je ne puisse faire quoi que ce soit! J’ai à peine pu tirer une photo par voiture! Faut dire que j’ai pas non plus été tendre avec lui. Une journée comme celle-ci, c’est plus de 1500 photos…

DSC_2152_2 DSC_2159_2

DSC_2161_2 DSC_2166_2

DSC_2169_2 DSC_2171_2

DSC_2172_2 DSC_2176_2

Toujours un plaisir de rouler derrière une, ou plusieurs Ferrari! Surtout une Challenge Stradale!

DSC_2208_2

Un petit arrêt dans un très bel endroit pour regrouper les voitures éparpillées par la circulation.

DSC_2268_2

Mais les premiers partent quand les derniers ne sont pas encore prêt à partir. On décide donc de passer devant la stradale et la modena.
Une photo en passant:

DSC_2285_2

Et nous voici de retour sur la route, direction le karting. On a perdu le reste du groupe mais dernière nous l’escorte est pas mal!

DSC_2303_2 DSC_2314_2

On retrouve la 355 rouge qu’on va suivre. On passe par des petits coins arborés vraiment très jolis! Dommage, il est plus de 17h et la luminosité commence à baisser sérieusement.

DSC_2319_2

DSC_2326_2 DSC_2332_2

On arrive au karting. Les voitures sont regroupées sur un espace réservé.

DSC_2725 DSC_2732

DSC_2729 DSC_2731

Sur la piste, certains découvrent le karting. C’est le cas de Jean, propriétaire de la California, qui, à 90 ans conduit toujours ses Ferrari et n’a pas hésité à prendre la piste au karting! Pour ma part, à regret car j’adore le kart mais cette fois, je resterai sur le bord.

DSC_2531 DSC_2448

Tout le monde s’attaque au chrono!!

DSC_2499 DSC_2506

Mais avec la forte baisse de la luminosité, j’ai peu de photos potables.

DSC_2581 DSC_2677

DSC_2637

A la fin de la session, il fait maintenant nuit. C’est l’heure du départ pour tout le monde. Ma voiture est restée sur Vannes, Thomas doit donc m’y ramener alors qu’on est à deux pas de chez lui. Malgré la nuit, je continue de faire des photos, pour voir ce que ça peut donner.

DSC_2739_2

Comme on doit se rendre à Vannes, on prend finalement la même route qu’une bonne partie des Ferrari.

DSC_2769_2

Et on arrive tout de suite sur la 4 voies. Je vais pouvoir retenter les filés. A ce moment là, je ne sais pas encore ce que donne le résultat de ceux réalisés le matin, donc, je retente. Par contre cette fois, il fait nuit. L’exercice est encore plus difficile. Je monte l’iso de mon appareil à 400, ce qui n’est vraiment pas beaucoup et pourtant, mes photos sont bruitées de façon assez catastrophique! Encore une fois, la prise de photo en Raw va me permettre de ne pas jeter toutes les photos. Il y en a même que j’aime beaucoup, à condition de ne pas les regarder en plein écran…

Nouvel exemple de rattrapage grâce au fichier Raw. Ca vous permettra de constater qu’il fait bien nuit et c’était le cas pour les autres photos suivantes.

DSC_2796_2 DSC_2811_2

Encore un dernier comparatif avec l’une de mes photo préférée de ce Dimanche.

Cette Modena est un vrai coup de coeur! Jaune, grille challenge et jantes légèrement anthracite, elle est dans une configuration extra!

DSC_2819_2 DSC_2832_2

Et on termine en beauté, avec la CS!

DSC_2841

Voilà, une nouvelle journée chargée en émotions qui se termine! C’est toujours un réel plaisir de suivre et photographier ces voitures. Les propriétaires se montrent toujours passionnés et ouverts n’hésitant pas à partager leur passion. A chaque fois nous sommes accueillis à bras ouverts parmi eux. Biensur, à force de me voir, certains commencent à me connaitre mais il y a toujours de nouvelles rencontres et à chaque fois c’est un plaisir.

Au moment où je termine cet article, c’est déjà l’heure de me préparer pour aller demain au Salon Auto-Rétro de Lorient. Il y aura donc très prochainement un nouvel épisode à paraitre sur ce site. Pour être averti des mises à jours, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter! A bientôt!

 

2 Comments on Sortie Ferrarista de l’Ouest 08/11/2015

  • VEROT says:
    18 novembre 2015 at 1 h 29 min

    Bonjour Rémi,

    Beau reportage, Bravo!

    Salutations, Jean VEROT (Scudéria Passion)

    Répondre

  • clément says:
    19 novembre 2015 at 5 h 48 min

    Jolie balade, je connais plusieurs des autos la hommel et la lotus ainsi que la 355 noire et comme tu dis se sont des personnes hyper sympa.
    merci pour les photos.

    Répondre

Leave a reply

Fields marked with * are required


© 2015-2020 - Milithium Photos - Rémi COLIN - CR-Virage. Photographies non libres de droits.

  • facebook
  • flickr