Ma passion de l’automobile remonte à mes plus lointains souvenirs.

Je fais parti de ceux qui ont eu dans leur chambre des posters de Ferrari et autres automobiles plein les murs.

Je me souviens également que mon père possédait une F40 et une 348 Bburago qui sont aujourd’hui précieusement conservées dans ma collection de miniatures.

Il avait aussi dans son bureau une photo spectaculaire d’une Lamborghini Countach blanche sous le pont de San Francisco.

countach_S500

 

Un dimanche après-midi d’Août 2004, alors que je possédais depuis peu le permis de conduire, je suis en voiture avec deux amis lorsqu’à un carrefour au loin, nous apercevons une basse silhouette rouge passer sans qu’on puisse l’identifier.

Mon instinct d’amateur d’automobile me pousse alors à accélérer le rythme afin d’identifier la voiture.

Par chance j’avais avec moi dans la boite à gants de ma voiture mon premier appareil photo numérique: un Fujifilm FinePix A210. A l’époque où les cartes mémoires ne faisaient que quelques dizaines de Mo.

Fuji_FinePix-A210_L

C’est alors la stupéfaction qui m’envahit de me retrouver derrière celle qui pour moi n’était qu’un mythe sorti 2 années plus tôt et que jamais je n’avais ne serait-ce qu’imaginé pouvoir voir vers chez moi. Aujourd’hui encore le simple fait d’écrire cet article me procure les frissons que j’ai eu ce jour là.

 DSCF1408 DSCF1410    

Il s’agit bien d’une Ferrari ENZO traversant les villages de Herbignac et Saint-Lyphard. Mais alors que l’excitation est à son comble, on remarque une autre voiture, grise, plus loin devant celle-ci et en oubliant totalement notre point d’arrivée qui devait être à Herbignac, nous continuons de suivre ces deux bolides.

C’est alors que nous somme suffisamment proche du deuxième véhicule pour pouvoir l’identifier et le niveau est encore très élevé car il s’agit ni plus ni moins que de la concurrente germanique, la Porsche Carrera GT:

DSCF1418 DSCF1419 DSCF1421

S’en est suivi alors une « course-poursuite » de ces deux supercars pendant 45km jusqu’à nous retrouver juste devant la maison de leur propriétaire.

Celui-ci me voyant prendre des photo à alors laissé en marche la carrera gt et ouvert le capot moteur puis s’en est allé ensuite discuter avec le conducteur de la Enzo.

 DSCF1427_2 DSCF1425

 

A l’époque, ma timidité et surtout le coté très impressionnant de la situation ont fait que je n’ai fait que 2 photos puis je suis reparti…

Il m’en reste malgré tout ce souvenir indélébile d’une rencontre fort inattendue!

Celle qui m’a marqué le plus et qui m’a lancé dans la passion de la photographie d’automobile.

Un an plus tard, j’ai à nouveau l’occasion de tomber face à la Enzo et cette fois, je n’ai pas d’appareil photo.

J’ai alors précipitamment été acheter un appareil photo jetable et suis revenu immortaliser la scène:

135_C 135_C

Ces deux voitures ne sont depuis malheureusement plus dans la région mais elles m’ont permis de me rendre compte que j’habitais dans un coin où ma passion pour l’automobile pouvait être pleinement satisfaite!

Vous le verrez par la suite sur ce site que depuis maintenant 11 ans que je vis le plus possible ma passion pour l’automobile, il m’est arrivé d’autres rencontres fort intéressantes.

Leave a reply

Fields marked with * are required


© 2015-2018 - Milithium Photos - Rémi COLIN - CR-Virage. Photographies non libres de droits.

  • facebook
  • flickr