Chantilly Arts & Elegance 2015

Bandeaux

Le Dimanche 6 Septembre 2015 se tenait la deuxième édition du concours d’élégance de Chantilly organisé par Peterauto. Dès la première édition en 2014, le ton était donné et la volonté des organisateurs d’inscrire leur événement parmi les incontournables se faisait déjà sentir. Cette année, on ne peut que confirmer cette volonté. N’ayant pu participer à l’édition précédente, je découvre à la fois le lieu, et l’événement. Je n’en connais ni l’organisation ni la façon dont les choses vont se dérouler. Vous verrez par la suite que j’ai un peu fait le tour dans le désordre, contraint par les horaires des animations mais je vais essayer d’être le plus explicite possible.

 

Sachant que ce dimanche allait être une très grosse journée, j’ai joué la sécurité et préféré faire la route depuis la Bretagne le Samedi. Je loge donc sur Paris le samedi soir. Toujours en recherche de réduire mes frais, j’avais posé sur blablacar des annonces de co-voiturage pour Paris – Chantilly sans trop y croire. Et pourtant, j’ai eu deux personnes à emmener dont une qui participait à l’événement et qui allait également faire le retour à mes cotés. Impeccable! C’est toujours plus agréable d’avoir un peu de compagnie sur la route.

Le départ est donné le dimanche matin à 7h. Et dès le début, mon gps me fait la misère. Je ne connais pas du tout Paris, et il n’a visiblement pas l’intention de se réveiller. Heureusement, je suis proche du périphérique et en regardant la carte, il faut le rejoindre pour y sortir la sortie d’après direction A1. A peine les roues sur le périph, je me retrouve au milieu d’un peloton d’anciennes Jaguar et Aston Martin. L’excitation monte et je suis directement plongé dans l’ambiance qui va régner toute la journée. Le gps devient donc totalement inutile et heureusement! Il me suffit maintenant de suivre ces belles sur toute la route.

Une Ferrari 512 TR est également dans le lot. Un bonheur pour les oreilles mais il ne fait que 7° dehors alors, on laisse les vitres fermées…

IMG_20150906_073037

Je discute avec ma co-voitureuse qui se rend également au concours. Elle m’explique qu’elle y va pour travailler sur un stand qui vend des voitures miniatures. Collectionnant les miniatures, elle m’intéresse et je lui demande plus d’informations. Elle me donne alors le nom du fabricant: Amalgam. Moi qui espérait une petite réduc lorsqu’elle à parlé de miniatures, c’est la désillusion totale lorsqu’elle m’a parlé d’Amalgam… En effet, à plus de 8000 euro pièce, c’est de la miniature qui coute plus chère que ma voiture de tous les jours… Mais vous les verrez plus loin, c’est le prix justifié de réelles œuvres d’art qu’évidemment je rêverai d’avoir.

La route se poursuit en suivant les belles jusqu’à arriver vers 8h dans les bouchons proches du château. Et c’est peu après qu’un festival d’absurdité commence. De nombreux conducteurs décident, malgré la ligne blanche, de remonter toute la file jusqu’au rond-point, ne se préoccupant pas du fait que plus eux nous doublent et moins nous on avance…

DSC_2688 DSC_2690

Les voitures se retrouvent au bout, coincées par ceux qui veulent légitimement venir de face… Il faudra plus d’un quart d’heure pour démêler la situation et un membre de l’organisation pour calmer les gens et les empêcher de faire ça.

Je finis par me garer sur le parking media, collé au château. Je me rends jusqu’à l’auberge du Jeu de Paume pour y récupérer mon pass. Un joli bracelet bien rose. On m’offre également un petit sac dans lequel se trouve quelques souvenirs, le programme, des autocollants, un poster et le press-kit essentiel pour y trouver toutes les informations nécessaires lors de de la rédaction de l’article (une simple petite carte avec un lien pour le télécharger).

DSC_2702

8h34, le précieux sésame en main, il est temps de passer aux choses sérieuses. Les voitures arrivent encore en masse pour l’installation alors que l’ouverture au public est dans moins de 30 minutes.

DSC_2706 DSC_2713

Avant de rentrer dans l’événement, afin de vous donner quelques points de repères, voici la carte extraite du programme papier. (Je ne l’ai pas trouvé en version numérique)

carte_1

Comme vous pouvez le constater, c’est grand! Et je sais déjà qu’il va falloir beaucoup d’énergie pour réussir à tout couvrir.

Pour simplifier un peu, voici les zones à retenir.

En jaune, le parking supercar où les belles voitures du public stationneront.  En rose, des espaces d'exposition avec notamment Ferrari, Lamborghini et autres groupes d'italiennes.  Entre le rose et le orange, l'esplanade du musée qui accueille divers stands dont j'avoue ne pas avoir fait le tour.  En orange, le miroir centrale. Plan d'eau autour duquel se feront les défilés.  En bleu, l'exposition des 7 concepts car participants au concours d'élégance.  En vert, l'exposition des 15 catégories de véhicules (100 voitures) participant au concours d'état.  En rouge, les espaces clubs avec rolls royce, aston martin, mercedes, bugatti, ferrarista et beaucoup d'autres.

En jaune, le parking supercar où les belles voitures du public stationneront.

En rose, des espaces d’exposition avec notamment Ferrari, Lamborghini et autres groupes d’italiennes.

Entre le rose et le orange, l’esplanade du musée qui accueille divers stands dont j’avoue ne pas avoir fait le tour.

En orange, le miroir central. Plan d’eau autour duquel se feront les défilés.

En bleu, l’exposition des 7 concepts car participants au concours d’élégance.

En vert, l’exposition des 15 catégories de véhicules (100 voitures) participant au concours d’état dans les jardins Le Nôtre.

En rouge, les espaces clubs avec rolls royce, aston martin, mercedes, bugatti, ferrarista et beaucoup d’autres.

Le cadre, les jardins de ce magnifique château.

DSC_2714

 

Je décide de m’attaquer directement à l’essentiel avant que les portes ne soient ouvertes au public afin de profiter le plus possible sans être trop gêné par la foule. Je me dirige donc tout de suite vers les jardins sur lesquels se déroulent le concours d’élégance et le concours d’état. Voici une vue panoramique prise depuis l’esplanade du musée.

Panorama 1

C’est encore le chantier, les installations de matériel sont en cours, les tests de la sono aussi et se dérouleront encore bien après l’ouverture des portes.

Le concours se déroule de la manière suivante. Les 100 voitures participantes sont réparties en 15 catégories. Elles sont toutes exposées dans les jardins. Des juges désignés pour chaque catégorie font le tour des voitures, les examinent sous toutes les coutures avant de rendre leur verdict. Le résultat de ce concours est donné dans l’après-midi par le défilé de la voiture gagnante suivi par 2 prix spéciaux (2ème et 3ème place en fait) pour chaque catégorie, autour du miroir central.

Je m’attaque aux voitures du concours. Je ne détaillerai pas les différentes caractéristiques techniques ni les numéros de châssis et encore moins le palmarès. Ce sont des choses que je ne maitrise pas du tout. J’ai commencé par simplement prendre chaque voiture en photo avec sa pancarte afin d’avoir des repères sur les modèles. A ce moment, le soleil est encore très bas et je galère à faire quelque chose de propre. Mes photos sont sans cesse sur-exposées ou sous-exposées… Les voitures sont mouillées par la rosée et pleines de buées et parfois du bordel est encore à coté. J’y reviendrai donc à d’autres moments de la journée pour faire de meilleurs photos.

Je commence par la catégorie:

GRAND TOURISME : LES VOITURES DE COURSE ET DE VILLE FERMEES DE 1948 A 1956

TALBOT LAGO Grand Sport 1948 DSC_2758

FERRARI 340 America 1951 DSC_2760

FIAT 8V Zagato Berlinetta 1953 DSC_2764

FERRARI 250 MM 1953 DSC_2780

MERCEDES-BENZ 300 SL Coupe 1954 DSC_2790

ASTON MARTIN DB3S Coupe 1956 DSC_2796

Et enfin, examinée par les juges:

MASERATI A6G/54 Zagato 1956 DSC_2798

 

Rassurez-vous, de meilleures photos arriveront après.

On passe ensuite à la catégorie:

 LES INTERIEURS ICONOCLASTES  et là, grosse erreur, à courir partout, je n’ai même pas fait de photo de ces fameux intérieurs….

BALLOT 2 LT 1923 DSC_2956

MERCEDES-BENZ 680 S «Saoutchik» 1928 DSC_2951

AVIONS-VOISIN C14 Demi Berline 1930 DSC_2958

AVIONS-VOISIN C27 Grand Sport Cabriolet 1934 DSC_2960

AVIONS-VOISIN C28 Aerosport 1935 DSC_2762

FERRARI 166 MM 1953 DSC_2767

FERRARI 250 MM 1953 DSC_2776

On continue avec:

LES VOITURES DE LA FAMILLE AGA KHAN dans laquelle on retrouve 2 voitures des catégories précédentes:

FERRARI 250 MM 1953 DSC_2776

MERCEDES-BENZ 300 SL Coupe 1954 DSC_2790

MASERATI 5000 GT 1962 DSC_2788

ROLLS-ROYCE Phantom II 1932 DSC_2794

J’ai oublié de prendre cette Rolls-Royce entièrement en photo… Mais on la reverra plus loin.

 

 

LES VOITURES DES GRANDES DAMES (les textes gris sont issus du dossier presse)

BUGATTI Type 35 B 1927 (Hellé NICE) DSC_2800

‘Vétérante’’ de la classe, la Bugatti Type 35B de 1927 est une authentique voiture de course ayant participé en son temps à de nombreux Grand Prix, notamment pilotée avec brio par sa propriétaire Hellé Nice, célèbre danseuse de cabaret passionnée de course automobile, figure emblématique de ces pionnières qui se mesurèrent avec succès à la gente masculine dans ce sport particulièrement dangereux à cette époque.

DELAHAYE 135 MS 1939 (La Môme MOINEAU) DSC_2802

Commandée en 1939 par Lucienne Dhotel, dite La Môme Moineau, chanteuse de music-hall, devenue la femme la plus riche du monde avant-guerre par son mariage avec Félix Benitez Rexach, entrepreneur sud-américain, une Delahaye 135 MS carrossée par Figoni qui a aussi participé en 1950 au tournage du film ‘‘ Le Château de Verre’’ avec Michèle Morgan.

FERRARI 250 Europa GT 1954 (Princesse Lilian de RETHY) DSC_2813

Modèle d’après-guerre, la Ferrari 250 Europa GT de 1954, carrossée par Vignale spécialement pour la Princesse Lilian de Rethy, épouse de Léopold III Roi de Belgique (photo à droite), est un autre modèle unique au monde.

BMW 507 1958 (Ursula ANDRESS) DSC_2824

Plus contemporaine, la BMW 507 de 1958 offerte par ‘‘The King’’ Elvis Presley à Ursula Andress après le tournage de la comédie musicale ‘‘L’Idole d’Acapulco’’ en 1963, dont les deux acteurs incarnent les personnages principaux.

ROLLS-ROYCE Silver Cloud II Convertible 1962 (Brigitte BARDOT) DSC_2829

‘‘J’espère qu’elle sera la plus admirée du Concours car je l’ai beaucoup aimée’’. Des mots signés Brigitte Bardot lorsqu’elle apprit que sa Rolls-Royce Silver Cloud II Convertible de 1962 était inscrite à Chantilly Arts & Elegance Richard Mille.

FERRARI 275 GTS 1965 (Raquel WELSH)FERRARI 275 GTS 1965 (Raquel WELSH) ici à droite. Elle n’était pas encore en place, je n’ai pas pris le panneau en photo.

Autre actrice inoubliable, Raquel Welch prit un tel plaisir à conduire cette Ferrari 275 GTS de 1965 durant le tournage de ‘‘Fathom’’ (1967) que le directeur du film Leslie H. Martinson lui en fit cadeau. L’actrice en fut propriétaire pendant de nombreuses années…

 

 

 

 

MERCEDES-BENZ 280 SE 1969 (MADONNA) DSC_2843

Clap de fin sur cette séquence Voitures des Grandes Dames avec la Mercedes-Benz 280 SE de 1969 offerte à Madonna en 1986 par son époux d’alors, l’acteur-réalisateur Sean Penn. L’icône de la Pop apparut au volant de son cabriolet dans le clip de son titre ‘‘Deeper and Deeper’’.

On continue cette première allée avec la catégorie:

GRAND TOURISME : LES VOITURES DE COURSE ET DE VILLE OUVERTES

FERRARI166 MM 1950 DSC_2805

OSCA 2000 S 1954 DSC_2810

JAGUAR XKSS 1956 DSC_2821

PORSCHE 356 Speedster 1958 DSC_2827

FERRARI 250 GT California 1961 DSC_2833

SHELBY Cobra 289 1963 DSC_2841

Voilà pour la première allée. On est qu’au quart des voitures à présenter! Autant vous dire qu’il reste encore de belles merveilles à découvrir!

Le site est entouré d’eau et les cygnes y sont très nombreux.

DSC_2851

Ils s’en donnent visiblement à cœur joie dans les pelouses tellement elles sont recouvertes de fientes et de plumes. (Ça casse le coté bucolique, non?) Le tout mélangé à la rosée du matin, c’est pas aujourd’hui que je mettrai le genou à terre pour faire une photo!

 

On passe ensuite à deux « monstres » qui sont exposés hors concours. La Mercedes CLK LM et la McLaren F1 GTR.

Mercedes Benz Clk LM Strassenversion 1998 DSC_2865

DSC_2885

McLaren F1 GTR 1995 DSC_2867

DSC_2886
On passe maintenant à la catégorie:

GRAND TOURISME : LES VOITURES DE COURSE ET DE VILLE FERMEES DE 1957 A 1973

FERRARI 250 Interim 1959 DSC_2924

ASTON MARTIN DB4 GT 1960 DSC_2907

FERRARI 250 GTO 1962 DSC_2915

PORSCHE 356 2000 GS Carrera 1962 DSC_2905

LANCIA Flaminia 2500 Sport Z 3C 1963 DSC_2903

FERRARI 275 GTB 1965 DSC_2901

FORD GT40 1966 DSC_2898

PORSCHE 911 Carrera RS 2.7 L Touring 1973

La catégorie suivante concerne:

LES MERCEDES-BENZ DE 1924 A 1942 : 4, 6 & 8 CYLINDRES A COMPRESSEUR

MERCEDES-BENZ Type 680 «S» 1928 HORS CONCOURS DSC_2948

MERCEDES-BENZ SS Grand-Prix Car 1929 DSC_2946

MERCEDES-BENZ Type 630 K 1929 HORS CONCOURS DSC_2943

MERCEDES-BENZ 500 K 1935 DSC_2941

MERCEDES-BENZ 500K Roadster 1935 HORS CONCOURS DSC_2939

MERCEDES-BENZ 500K Special Roadster 1936 DSC_2937

MERCEDES-BENZ 540 K Sedan W29 1938 DSC_2935

MERCEDES-BENZ Type 680 «S» 1928 HORS CONCOURS DSC_2951

 

DSC_3004

 

Il est maintenant 9h30 et j’ai terminé mon premier tour du côté droit des jardins. La logique aurait été que je poursuive par le côté gauche des jardins afin de continuer de lister toutes les voitures du concours d’état. Cependant, je m’attarde maintenant sur les Concept-cars qui sont entre les deux. Je vous épargne pour le moment les photos de ceux-ci dans leurs stands, étant donné qu’ils défileront tous tout à l’heure, contrairement aux autres dont seulement 3 voitures défileront par catégorie.

A peine 20 minutes plus tard, ma batterie est à plat. Mon appareil peut en loger deux et pourtant, je n’en ai mis qu’une seule avec laquelle j’ai fait beaucoup de photos la veille dans Paris. Je n’avais volontairement pas changé histoire de la finir sauf qu’au dernier moment, je n’ai pas voulu m’encombrer de mon sac photo. N’ayant pas d’autre objectif… Je suis donc bon pour tout retraverser et retourner à ma voiture pour changer ma batterie. Une fois chose faite, je passe devant le parking supercar et je ne résiste pas à y faire le tour tellement il y a de belles choses.

 

Club aston martin sur le parking

Club aston martin sur le parking

Alfa Romeo 8C, toujours aussi belle.

Alfa Romeo 8C, toujours aussi belle.

Une très rare Ferrari 288 GTO. Quel plaisir de la voir ici.

Une très rare Ferrari 288 GTO. Quel plaisir de la voir ici.

Une Mercedes SLR qui ne court pas non plus les rues.

Une Mercedes SLR qui ne court pas non plus les rues.

Ferrari Enzo, toujours très haut placé dans mon coeur.

Ferrari Enzo, toujours très haut placé dans mon coeur.

Duo de Lamborghini Huracan et de Radicale.

Duo de Lamborghini Huracan et de Radicale.

La zone Ferrarista.

La zone Ferrarista.

Choc de génération entre deux Lamborghini.

Choc de génération entre deux Lamborghini.

Duo de Ford GT

Duo de Ford GT.

Pour le moment, il n’est que 10h15, je ne m’attarde pas, le parking a encore le temps de se remplir. Je me dirige maintenant vers l’exposition située à l’entrée du domaine. En arrivant, toutes les voitures n’étaient pas encore là et certaines étaient bâchées. J’avais donc fait l’impasse dessus et je décide de m’y attarder maintenant.

Je commence par Lamborghini où sont exposées deux Espada, une Miura, une Countach et une Urraco.

DSC_3110 DSC_3108 DSC_3107 DSC_3118

Chez Maserati, un très bel alignement:

DSC_3129 DSC_3131 DSC_3132

A coté, on retrouve le concessionnaire Ferrari Pozzi qui expose toute la gamme actuelle avec une California T bien sale, la nouvelle 488 GTB, Une F12 dans une livrée historique grise bande jaune ainsi qu’une FF.

DSC_3133 DSC_3134 DSC_3139

La plus belle étant sans aucun doute… l’hôtesse!

DSC_3146

Mais je m’égare. Devant le stand, ils déplacent cette 308 Groupe 4.

DSC_3145

Un peu plus tard, c’est une LaFerrari qui sera placée devant.

DSC_4086

A côté, c’est le club Ferrari France qui à eu la très bonne idée d’aligner diverses 250, 275, 365 et 400 toutes dans des tons bleus. Effet garanti!

DSC_3177 DSC_3151

DSC_5654

Le reste de l’espace est plus coloré:

DSC_3179 DSC_3183

DSC_3192

Et un panorama pour en faire le tour d’un coup d’œil.

Panorama 2

En face, un stand très italien avec Fiat/Dino.

DSC_3119 DSC_3115

DSC_3117 DSC_3121

Un dernier espace présente des Iso Rivolta.

DSC_4073 DSC_4075

En contre bas, un espace est réservé aux voitures de collection diverses.

DSC_3194 DSC_3209

DSC_3213 DSC_3214

DSC_3205

Je reviens maintenant du côté du Jardin Le Nôtre. Des acrobates sur échasses déambulent et animent les Jardins.

DSC_3218

Je passe voir les 3 Conceptcars que je n’ai pas encore vu mais, comme les autres, je vous les réserve pour la suite. A coté sont également exposées des motos qui sont pour le moins impressionnantes! Je vous conseille vivement, pour ceux que ça intéresse, de lire les fiches techniques!

DSC_2756 DSC_2754

DSC_5692 DSC_5693

Ni plus ni moins qu’un turbo sur cette Avinton à la gueule bestiale!

DSC_3255 DSC_3249

DSC_3256 DSC_3258

6 Cylindres en lignes et monobras avant/arrière pour cette Krugger Nurb’s!

DSC_3253 DSC_3245

Cette Krugger Speedbowl m’a un moment perturbé! Ils sont où les freins?

DSC_3265 DSC_3261

C’est tout simple. Le disque fait en fait la taille de la jante. Les mâchoires de freinage sont intégrés dans la fourche. Impressionnant.

DSC_3264

Je suis maintenant proche des Bugatti récentes et je ne résiste pas à l’envie d’aller les voir de plus près. Sont exposées 2 Bugatti Veyron Super Sport et une EB110 Super Sport.

DSC_3294 DSC_3300

DSC_3305 DSC_3307

DSC_3312 DSC_3333

DSC_3315 DSC_3303

DSC_3326 DSC_3328

 

Il est 11h15 et alors que je m’apprêtais à continuer de faire le tour du reste des voitures présentées au concours d’état, j’entends les Trompes du Flanache. Ce sont des sonneurs qui annoncent que le défilé du concours d’élégance va commencer. J’entends alors au micro une voix bien connue, celle de Denis Brogniart.

DSC_3342 DSC_3344

L’année dernière, j’ai vu que les photographes avaient le loisir de se mettre où ils voulaient, autour de la fontaine, au pied du podium etc. Cette année, impossible. Le bracelet rose ne nous permet de nous mettre que dans les espaces réservés près des spectateurs. Je choisis un premier endroit proche du podium. Avant que le défilé des conceptcars commence, c’est un défilé de vélos anciens.

DSC_3346 DSC_3349

J’espère juste que cette journaliste asiatique ne va pas rester au milieu trop longtemps.

DSC_3359 DSC_3363

C’est maintenant l’heure du Concours d’élégance. Le défilé commence par la Mercedes-Benz Concept Classe S Coupé.

Avec le Mercedes-Benz Concept Classe S Coupé, le constructeur offre un aperçu concret de sa nouvelle génération de modèles. Son allure séduisante et stylée incarne à la perfection la philosophie conceptuelle d’une simplicité sensuelle. Ce véhicule quatre places redéfinit la notion de luxe moderne.
• Associé à la maison de couture Hugo Boss.

La mercedes entre par ma gauche et s’arrête aussi tôt pour faire descendre la mannequin.

DSC_3373 DSC_3376

Celle-ci va ensuite défiler aux côtés de la voiture jusqu’au point d’arrêt suivant.

DSC_3385 DSC_3389

Elle remonte alors dans la voiture qui va ensuite s’arrêter sur le podium où M. Brogniart lui ouvrira la porte pour poser à nouveau.

DSC_3397 DSC_3412

La mannequin remonte ensuite dans la voiture. La voiture refait un tour de la fontaine puis repart.

DSC_3420 DSC_3423

DSC_3428 DSC_3437

De toute évidence, si c’est comme ça pour toutes les voitures, je ne suis pas bien placé pour apprécier les top-modèles!

C’est maintenant au tour de la DS Numéro 9.

Le concept DS Numéro 9 annonce les codes stylistiques des prochains modèles. En combinant les gènes du coupé à ceux du « shooting brake », il affiche une silhouette racée et élégante qui introduit une nouvelle identité de face avant, conçue pour être dotée de la technologie Full-hybrid Plug-in.
• Associé à la maison de couture Eymeric François.

L’organisation n’est pas la même. La voiture entre à allure réduite et le mannequin est déjà à marcher à coté. Les deux s’arrêtent à coté du podium.

DSC_3439 DSC_3449

Puis repartent, toujours à allure réduite. Cette fois ci, j’ai bien le temps d’admirer la mannequin. J’ai donc un doute, est-ce que l’organisation va varier suivant les voitures, où est-ce spécifique à celle-ci?

DSC_3460 DSC_3476

C’est en fait bien spécifique à celle-ci. La voiture n’est qu’une grosse maquette téléguidée. Le « conducteur » est visible à droite sur la dernière photo, costume noir et chapeau beige.

DSC_3496 DSC_3504

Voici celle que j’attendais le plus. La All-New Ford GT.

Le modèle All-New Ford GT arbore des lignes ultra-sportives et une aérodynamique travaillée. Elle innove avec un châssis carbone, un V6 bi-turbo de 600 cv (moteur le plus puissant jamais produit par la firme de Detroit) ou encore un aileron actif qui se déploie selon les sollicitations du pilote.
• Associé à la maison de couture Haider Ackermann.

DSC_3513 DSC_3526

DSC_3532 DSC_3535

DSC_3540 DSC_3551

Et c’est reparti pour un tour:

DSC_3570 DSC_3575

DSC_3578 DSC_3598

DSC_3609 DSC_3611

Elle m’impressionnait déjà en photo, mais alors en vrai, encore plus! Impressionnante, mais, pas forcément belle. Pas l’arrière en tout cas. L’avant est bestial mais l’arrière manque de grâce. Le travail des forme est lui fantastique! Cette découpe de l’aile arrière est audacieuse! Pour ce qui est du mannequin, je n’ai pas vu grand chose…

Je décide donc de changer de place.

C’est au tour de la BMW 3.0 CSL Hommage R.

La BMW 3.0 CSL Hommage R se présente comme l’héritière de la 3.0 CSL – icône des années 1970. Arborant les couleurs des voitures de course de la marque, elle fait honneur aux initiales « CSL » signifiant « Coupé Sport Leichtbau » (Coupé Sport Léger) avec l’utilisation abondante du carbone et de l’aluminium.
• Associé à la combinaison de pilote BMW.

Cette description me surprend. Le mannequin est donc en réalité le pilote qui porte la combinaison? C’est peut-être pour ça que la top modèle qui à défilé n’aura pas décroché un sourire ni même levé les yeux du sol malgré un très joli visage. On y reviendra! 😉

DSC_3614 DSC_3622

DSC_3629 DSC_3639

Arrivé sur le podium, c’est effectivement le pilote, en combinaison qui sort pour ouvrir la porte au top modèle.

DSC_3656 DSC_3664

Au premier tour, au loin la voiture avait les phares allumés et ils se sont éteint avant d’arriver proche de moi. Au deuxième tour, je les vois allumé, mais non… Il s’éteignent juste avant d’arriver à ma hauteur…

DSC_3677 DSC_3686

La prochaine voiture est l’Alpine Célébration.

Célébrant le 60ème anniversaire de la marque, l’Alpine Célébration ravive les attributs intemporels du style de la fameuse Berlinette : silhouette basse, capot plongeant et nervuré, flancs creusés, lunette arrière caractéristique. Son design, tout en courbes sensuelles, évoque à lui seul le plaisir de conduire à la française. • Associé à la maison Chapal.

L’alpine va défiler non pas avec un, mais deux mannequins. Il s’agit du pilote Alpine Nelson Panciatici ainsi que sa compagne.

DSC_3699 DSC_3705

Par contre, c’est vraiment un très drôle de choix que d’avoir fait défiler la demoiselle avec la voiture, et le monsieur, seul dans l’autre sens. En plus, tête baissée en tirant la tronche comme ils ont du avoir la consigne (pfffffffff….) ça fait un peu looser pour le coup… C’est vraiment dommage! Pourquoi les empêcher de sourire? Les priver de bouffe etc… le mannequina, je ne comprends vraiment pas. Qui aime voir ça au juste? Ce sont de belles personnes à qui on dit de devenir moche et de faire la gueule… Je parle en règle général, pas de ces deux cas.

DSC_3706 DSC_3709

Donc, revenons-en à la voiture, car c’est ce qui est censé nous intéresser le plus. En théorie.

DSC_3721 DSC_3730

DSC_3732 DSC_3733

Et bien cette alpine, en photo, je n’étais pas convaincu. En vrai, c’est plutôt pas mal!

On passe à la suivante. La Mostro Zagato.

Dessinée par le Japonais Norihiko Harada, la Mostro Zagato powered by Maserati est une évocation moderne de la Maserati 450S construite en 1957 à la demande du pilote Stirling Moss pour les 24 Heures du Mans. Si la voiture de course est restée un exemplaire unique, l’évocation de 2015 sera produite à cinq exemplaires.
• Associé à la maison de couture Costume National.

Sa face avant n’est pas sans rappeler un autre projet Zagato, la Ferrari 575 GTZ. Projet qui date un peu et qui du coup, donne un coup de vieux à celle-ci je trouve.

J’ai bon espoir en voyant ce mannequin sourire dans la voiture.

DSC_3750 DSC_3756

Victoire!!!! Enfin une qui regarde le public avec le sourire!

DSC_3770 DSC_3777

Quant-à la voiture, elle porte bien son nom de Mostro. Elle est effectivement imposante mais, pas très élégante malgré ses lignes pourtant simples et fluides.
La table à repasser qui lui sert d’aileron n’aide pas non plus. Une chose est sûre, elle roule plus vite que la DS Numéro 9!

DSC_3782 DSC_3816

Derrière moi, il se passe quelque chose. Deux mannequins sont à attendre. Pour l’une, la position reste toujours stricte, pour l’autre, c’est relâche et je peux enfin apercevoir son regard très envoutant (pas très bien rendu sur la photo).

DSC_3804 DSC_3807

Dernière en lice pour le concours d’élégance, la McLaren 570S.

Comme son nom l’indique, la McLaren 570S Coupé développe 570 cv – le S indiquant son appartenance à la nouvelle gamme Sport. Son châssis en fibre de carbone, qui allie rigidité et légèreté, est animé par un V8 3.8 litres. Ses premiers et heureux acheteurs seront livrés en fin d’année.
• Associé à la maison de couture Balmain.

Là, aucune surprise. J’ai déjà vu cette McLaren plus tôt cette année au Sport et Collection et en plus, étant maintenant produite en série, elle n’a plus grand chose d’un conceptcar. Ce n’est pas non plus le mannequin qui va plus m’attirer l’attention.

DSC_3830 DSC_3838 DSC_3843

Derrière moi, une troisième top modèle s’est jointe aux deux autres.

DSC_3868

Alors que le défilé est terminé, une très grande partie du public et des photographes s’en vont. Les mannequins sont toujours là et les voitures sont toujours alignées vers le miroir central. Il va donc se passer quelque chose. Je préfère rester par ici.

En effet, toutes les voitures reviennent ensemble et les mannequins vont aller poser à côté. Malheureusement, pas assez longtemps. Impossible de toutes les voir.

DSC_3881 DSC_3883

DSC_3899 DSC_3912

DSC_3918 DSC_3921

DSC_3932 DSC_3937

Pendant tout le défilé je me suis demandé qu’est-ce qu’ils faisaient là ces saletés de plots…

DSC_3942 DSC_3945

DSC_3954 DSC_3976

DSC_3959 DSC_3967

Les voitures rejoignent leurs stands. Les mannequins vont aller poser à côté, ce qui me permettra de mieux voir celles que je n’ai pas bien vu.

DSC_3997 DSC_4003

Elles sont moins tendues sur les stands qu’au moment du défilé. Ou alors, c’est ma tête qui ne lui revient pas? Peut-être…

DSC_4016 DSC_4022

DSC_4037 DSC_4041

DSC_4029 DSC_4054

DSC_4063 DSC_4068

Celle de la McLaren était absente.

Voilà pour les conceptcars et leurs top-modèles. Il est maintenant midi et demi, je vais aller en direction de ma voiture pour manger un bout. En chemin, je passe devant le parking supercars qui s’est encore bien remplis. J’espère que vous tenez le coup? on est à peine à la moitié du reportage.

Enzo et Huracan sont toujours là.

DSC_4102 DSC_4104

A coté, la Veyron de chez De Widehem est arrivée. Celle-ci a gagnée un covering « metal brossé » depuis la dernière fois que je l’ai vu. C’est … moche! :-/ Surtout si on compare aux deux magnifiques Veyron qui sont exposées dans l’enceinte du château!

DSC_4099 DSC_4095

Une 458 Speciale Aperta est venue tenir compagnie à la 488.

DSC_4092 DSC_4100

La 550 Barchetta est très rare, c’est un plaisir d’en voir une! Une deuxième Mercedes SLR, grise cette fois est également arrivée ainsi qu’une BMW I8 blanche.

DSC_4118 DSC_4117

Chez Ferrarista, on y trouve cette magnifique Testarossa Blanche.

DSC_4121 DSC_4123

Duo de lamborghini vertes du plus bel effet!

DSC_4147 DSC_4154

D’autres italiennes sont de la partie comme cette Maserati Granturismo MC Stradale ou encore cette Alfa Romeo 4C. La veille, j’ai vu pour la première fois la 4C Spider, avec des feux normaux (visible ici). C’est quand même bien plus beau que ces feux pleins de verrues …

DSC_4164 DSC_4169

 

C’est alors qu’un véritable ORNI (Objet Roulant Non Identifié) déboule au loin. Une deuxième Lamborghini Countach. J’ai beau être un adepte des voitures plus récente, c’est une véritable claque de croiser un tel engin dans la circulation.

DSC_4171 DSC_4175

Peu de temps après, je salue Stan et David que je croise. On discute un peu sur la qualité de l’événement. Les avis sont unanimes, c’est vraiment une orgie!!

De l’autre côté du parking, ce sont des sportives un peu plus variées, d’époques et d’origines différentes.

DSC_4191 DSC_4192

DSC_4197 DSC_4202

DSC_4209 DSC_4212

DSC_4220 DSC_4226

DSC_4227

A ce moment je croise Philippe. Jusqu’à maintenant je n’avais croisé personne que je connaissais mis à part Nicolas que j’ai salué vite fait, et c’est finalement sur ce parking que je vais croiser tout le monde! On discute un peu mais on ne traine pas. Il est 13h, j’ai faim et j’ai encore beaucoup à faire! Lui aussi. Il y a tous les clubs à couvrir, si possible pendant leurs pic-niques!

Je passe par le parking VIP qui est lui aussi bien fournis:

DSC_4228 DSC_4229

DSC_4232 DSC_4234

DSC_4245

Le parking media accueil également une belle pièce:

DSC_3058

Aston Martin Vanquish. Nous n’avons pas les mêmes valeurs!

Alors que j’arrive à ma voiture, je vois juste à coté, proche du château une étrange silhouette. J’y découvre cette sublime Bugatti 101.

DSC_4250 DSC_4252

Celle-ci était à la vente aux enchères Bonhams de la veille. Estimée entre 1,5 et 1,8 Millions d’euro, elle n’a pas trouvé preneur.

DSC_4254 DSC_4256

C’est une de celles que j’aurai vraiment aimé voir de la vente et je suis bien content.

DSC_4257 DSC_4259

A coté, c’est une Morgan Aeromax qui est stationnée.

DSC_4258

 

Je me pose 10 minutes dans la voiture, le temps d’avaler mes sandwichs et je repars. Je ne passe pas par l’entrée principale mais par celle des clubs. Il est temps d’aller voir les différentes façons qu’ont les gens d’organiser un pic-nique.

Il y a donc plusieurs écoles. A même le sol sur une couverture ou à table sous un parasol.

DSC_4275 DSC_4276

On trinque tranquillement sous les arbres ou on se pose au bord de l’eau pour admirer la vue.

DSC_4281 DSC_4282

Les paniers à pic-nique sont de sortie.

DSC_4278

DSC_4293

Le premier club sur lequel j’arrive est celui de Mercedes, avec un nombre très impressionnant de 190SL.

Au sein même du club, les styles sont différents.

Certains prennent l’apéro en tête à tête. D’autres adossés à la voiture.

DSC_4287 DSC_4288

Autour de grandes tablées ou à même le sol.

DSC_4292 DSC_4297

Les clubs sont réservés aux voitures d’avant 1966, pourtant, on y trouve un concessionnaire Mercedes qui y expose sont tout nouveau X6 GLE. Il y a également McLaren qui propose sa gamme. La 675LT n’est pas là 🙁

DSC_4301 DSC_4303

Chez Rolls Royce:

DSC_4311

Chez Aston Martin, on a mis les grands moyens avec tous ces parasols. Une très rare Lagonda est présente.

DSC_4317 DSC_4328

Chez Jaguar, c’est plus champêtre.

DSC_4325

Un club de Jaguar XJS Eventer est là avec 10 voitures! C’est déjà rare d’en croiser une.

DSC_4337

Un peu de couleur avec cette Bentley Azure.

DSC_4361

D’une manière générale, l’ambiance y est très bon enfant! Il n’est pas surprenant de croiser un couple danser devant des musiciens ambulants.

DSC_4359

Je poursuis avec ce trio d’exception. Ferrari 512BB, Lamborghini Countach et Lamborghini Miura.

DSC_4366 DSC_4368

Le groupe de cycliste est également en plein pic-nique.

DSC_4378

Certains ont ramené le matériel de compétition:

DSC_4379 DSC_4388

Les acrobates sont venus mettre un peu d’ambiance dans le Club Vincennes en Anciennes.

DSC_4390

 

DSC_4399 DSC_4401

 

Ici, je ne me suis pas approché, à regret car c’est après, sur d’autres photos, que j’ai pu voir que le compartiment moteur de la DeTomaso est bâché et transformé en bac à glaçons géant!

DSC_4405

Chez Ferrarista, on est tranquillement posé sur des plaids Vert/Blanc/Rouge. Notez le bar réalisé à partir d’un capot moteur de Ferrari.

DSC_4431 DSC_4428

Chez les US, la tablée est XXL!

DSC_4437

La tournée des clubs n’est pas finie mais pour les pic-niques je m’arrêterai là. Les clubs d’après ayant majoritairement rangé leurs affaires ou étant en train de le faire. Je vous mets donc à la suite quelques photos de voitures des clubs sans faire de commentaire.

DSC_4444 DSC_4447

DSC_4453 DSC_4455

DSC_4465 DSC_4483

DSC_4484 DSC_4487

DSC_4385

Voilà pour la tournée des clubs. Il m’aura fallut 1h pour en faire le tour assez rapidement. Il est maintenant 14h15 et je vais pouvoir reprendre ce que j’ai laissé à 9h30… Je vais continuer de vous présenter les voitures candidates au concours d’état.

On commence par la catégorie:

HOMMAGE A BUGATTI : LES VOITURES DE COURSE

BUGATTI 18 1913 DSC_4567

BUGATTI 13 Brescia Course 1922 DSC_4548

BUGATTI Type 43 Grand Sport 1927 DSC_4541

BUGATTI Type 53 Four Wheel Drive 1931 DSC_4529

BUGATTI Type 50 Le Mans 1931 Encore une erreur de ma part, j’ai oublié de photographier cette auto. Mais nous la reverrons plus tard. BUGATTI Type 50 Le Mans 1931

 

 

 

 

BUGATTI Type 57 S Corsica 1937 DSC_4520

BUGATTI EB110 1995 DSC_3327

BUGATTI Veyron 16.4 Super Sport 2005 HORS CONCOURS DSC_3314

On passe à la catégorie suivante:

LES VOITURES EN ETAT D’ORIGINE DE L’ENTRE-DEUX-GUERRES FERMEES DE 1930 A 1939

BUGATTI T57C 1939 DSC_3286

BENTLEY 4 1/4 Litres Pillarless Coupe 1936  BENTLEY 4 1/4 Litres Pillarless Coupe 1936

AVIONS-VOISIN C14 1930 DSC_3292

LES VOITURES EN ÉTAT D’ORIGINE DE L’ENTRE-DEUX-GUERRES OUVERTES

BMW 328 Roadster 1938 DSC_3309

ALFA ROMEO Tipo B P3 1932 DSC_4504-2

ALFA ROMEO 6C 1750GS Touring Spider Speciale Superleggera 1931 DSC_4506

BENTLEY 8 Ltr. Le Mans Type 4-Seater Sports by Vanden Plas 1932 DSC_4509

BUGATTI Type 35 C GP (ex Trintignant) 1929 DSC_4521

LES CHASSIS EUROPEENS A MOTEUR AMERICAIN (FERMEES)

MONTEVERDI 375/4 High Speed 1977 DSC_4523-2

DE TOMASO Pantera 1971 DSC_4531-2

MONICA 560 1981 DSC_4536-2

INTERMECCANICA Italia 1969 DSC_4539-2

BRISTOL 410 1969 DSC_4542-2

ISO RIVOLTA 300 GT 1968 DSC_4551-2

BIZZARRINI A3L 1965 DSC_4555-2

FACEL VEGA HK 2 1962 DSC_4561-2

LES CHASSIS EUROPEENS A MOTEUR AMERICAIN (OUVERTES)

AC Cobra 427 Filipinetti 1966 DSC_4568

AC Cobra 289 1964 DSC_4571

AC Cobra 289 1962 DSC_4573

SIATA 300 BC 1952 DSC_4582-2

ALLARD J2 1951 DSC_4587-2

FACEL VEGA FV 2B 1957 DSC_4580

Aller encore un peu de courage, c’est bientôt fini! Enfin… Pour les présentations!

On enchaine avec:

LES FORMULE 1 DE 1966 A 1972

TECNO F1 PA 123/3 1972 DSC_4589

FERRARI 312 B2 1971 DSC_4591

BRM P153 1970 DSC_4596

DE TOMASO 505 1970 DSC_4600

MCLAREN M9A 1969 DSC_4604

LOTUS 49 1968 DSC_4606

BRABHAM BT24/2 1967 DSC_4608

BRM H16 MKII 1967 DSC_4611

C’est ensuite le tour des citröen avec:

LES CITROËN SM A CARROSSERIE SPECIALE

CITROËN SM V8 1973 DSC_4616

CITROËN SM Opera Chapron 1974 DSC_4618

CITROËN SM Présidentielle 1972 DSC_4621

CITROËN SM Mylord 1975 DSC_4623

CITROËN SM Espace Heuliez 1971 DSC_4626

Je ne sais pas si c’est une erreur de ma part, il ne me semble pas avoir oublié de SM car aucune autre n’apparait sur mes photos, mais dans la liste, il y a également la CITROËN SM Frua 1972 dont je n’ai aucune photo.

Toujours chez Citroën, on passe désormais à la dernière catégorie:

LES CITROËN DS A CARROSSERIE SPECIALE

J’ai oublié de prendre en photo la CITROËN DS 19 La Croisette de 1961. Mais nous la verrons plus tard.

CITROËN DS Prototype groupe V "Ronde de Chamonix" 1972 DSC_4629

CITROËN Prototype DS Groupe V "TAP" 1972 DSC_4631

CITROËN DS 21 1973 DSC_4633

CITROËN Berline DS Chapron Lorraine 1971 DSC_4637

CITROËN DS Présidentielle 1968 DSC_4639

CITROËN DS 21 1965 DSC_4646-2

CITROËN DS 19 1963 DSC_4648

CITROËN DS 19 1960  CITROËN DS 19 1960

CITROËN DS 19 1958 DSC_4652

Voilà! La présentation de toutes les voitures participantes au concours d’état est maintenant terminée. Le timing est parfait car les Trompes du Flanache sonnent à nouveau. Il est presque 15h, c’est l’heure du spectacle équestre qui sera suivi du défilé des résultats du Concours d’Etat.

Avant ça, encore un petit défilé des cyclistes.

DSC_4666 DSC_4674

J’avoue avoir eu un petit faible pour celle-ci, à mon avis, bien plus charmante que les « top modèles » de ce matin!

DSC_4671

Au départ, je n’étais pas bien chaud à suivre ce spectacle, mais j’ai commencé à prendre des photos des chevaliers avant qu’ils entrent en scène et je les ai machinalement suivis. Je ne regrette pas car le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est impressionnant.

Voici quelques photos.

DSC_4710 DSC_4726

DSC_4734 DSC_4747

DSC_4749 DSC_4764

DSC_4774 DSC_4777

 

Comme biensûr en photo, ça ne rend pas grand chose, voici deux vidéos (de très moyenne qualité).

 

Les combats se finissent par un duel à pied.

DSC_4869 DSC_4875

Visiblement, c’est lui qui gagne.

DSC_4900 DSC_4904

Il se passe un petit quart d’heure, le temps que tout soit débarrassé avant que le défilé commence.

Voici donc le résultat des concours.

CONCOURS D’ELEGANCE

1er Prix – BMW 3.0 CSL Hommage R associé à la maison de couture Balmain

DSC_3622 DSC_4016
Prix Spécial du Jury – All-New Ford GT associé à la maison de couture Haider Ackermann

DSC_5417 DSC_4063
Prix Spécial du Jury – Alpine Célébration associé à la maison Chapal

DSC_3699 DSC_4054

CONCOURS D’ETAT

Grand Tourisme : Les voitures de Course et de ville Fermées de 1948 à 1956 (Prix Investir On-Line)
1er Prix – Talbot Lago Grand Sport 1948 (Jose Fernandez)

DSC_5018 DSC_5021
Prix Spécial du Jury – Aston Martin DB3S Coupé 1956 (Collection privée)

DSC_5025 DSC_5027
Prix Spécial du Jury – Fiat 8V Zagato Berlinetta 1953 (Collection privée)

DSC_5036 DSC_5037

Grand Tourisme : Les voitures de Course et de Ville Fermées de 1957 à 1973 (Prix Qatar Tourism Authority)
1er Prix – Ferrari 250 GTO 1962 – Christian Gläsel

DSC_5052 DSC_5057

Contrairement au défilé des concept car, ici les voitures ne font qu’un seul tour. Pas le droit à l’erreur pour faire les photos. Biensûr, c’est sur la 250 GTO que je me loupe…
Prix Spécial du Jury – Ford GT40 1966 – Scuderia Blue

DSC_5059 DSC_5063
Prix Spécial du Jury – Porsche 356 200 GS Carrera 1962 – Christian Hartmann

DSC_5071 Pas d’autre photo  j’étais trop pris par la 250 Gto…

Grand Tourisme : Les voitures de Course et de Ville Ouvertes (Prix Carmignac Gestion)
1er Prix – Osca 2000 S 1954 – Michael Trösser

DSC_4973 DSC_4974
Prix Spécial du Jury – AC Cobra 1963 – William Heinecke / Minor International Plc

DSC_4979 DSC_4982
Prix Spécial du Jury – Ferrari 250 GT California 1961 – Brandon Wang

DSC_4991 DSC_4994
Prix Spécial du Jury – Ferrari 166 MM 1950 – Dudley Mason Styrron

DSC_4996 DSC_5001

Hommage à Bugatti : Les Voitures de Course (Prix Relais & Châteaux)
1er Prix – Bugatti Type 50 Le Mans 1931 – Collection Privée

DSC_5091 DSC_5092
Prix Spécial du Jury – Bugatti Type 18 1913 – Evert Louwman – Louwman Museum

DSC_5093 DSC_5094
Prix Spécial du Jury – Bugatti Type 13 Brescia Course 1922 – Francesco Guasti

DSC_5097 DSC_5101

Châssis Européens à Moteur Américain (Fermées) (Prix Bonhams)
1er Prix – Facel Vega HK2 1962 – Harmut Ibing

DSC_5129 DSC_5133
Prix Spécial du Jury – Monteverdi 375/4 High Speed 1977 – Simon Kidston

DSC_5135 DSC_5140
Prix Spécial du Jury – De Tomaso Pantera 1971 – Stéphane Bergeron

DSC_5145 DSC_5147

Châssis Européens à Moteur Américain (Ouvertes) (Prix Charles Heidsieck)
1er Prix – AC Cobra 289 1962 – Malcolm Welford

DSC_5107 DSC_5109
Prix Spécial du jury – Allard J2 1951 – Alain Ruëde

DSC_5111 DSC_5115

Citroën DS à Carrosserie Spéciale (Prix DS)
1er Prix – DS 19 La Croisette 1961 – Vincent Crescia

DSC_5343 DSC_5347
Prix Spécial du Jury – DS 19 Le Concorde 1963 – Vincent Crescia

DSC_5351 DSC_5353
Prix Spécial du Jury – DS 19 Le Paris 1960 – Eric Belooussoff

DSC_5357 DSC_5360

Citroën SM à Carrosserie Spéciale (Prix DS)
1er Prix – Citroën SM Mylord 1975 – Wiscar

DSC_5366 DSC_5367
Prix Spécial du Jury – Citroën SM Espace Heuliez 1971 – Denys Joannon

DSC_5370 DSC_5373
Prix Spécial du Jury – Citroën SM V8 1973 – Daunat Classique

DSC_5378 DSC_5383

Formule 1 de 1966 à 1972 inclus (Prix Alain Figaret)
1er Prix – BRM H16 1967 – Richard Mille

DSC_5253 DSC_5258
Prix Spécial du Jury – Brabham BT24/2 1967 – Collection privée

BRABHAM BT24/2 1967 Celle-ci n’a pas réussi à démarrer pour le défilé.
Prix Spécial du Jury – Ferrari 312 B2 1971 – Francesco de Baldanza

DSC_5262 DSC_5271

DSC_5267

 

Intérieurs Iconoclastes (Prix Le Point)
1er Prix – Ferrari 250 MM 1953 -Uwe Schuler

DSC_5153 DSC_5158
Prix Spécial du Jury – Avions-Voisin C28 Aerosport 1935 – Philippe Moch

Situation assez cocasse, celle-ci n’a pas voulu redémarrer pour le défilé.

DSC_5179 DSC_5186
Prix Spécial du Jury – Avions-Voisin C14 demi berline 1930 – Francesco de Baldanza

DSC_5192 DSC_5195

Voitures des Grandes Dames (Prix Mestrezat Grands Crus)
1er Prix – Ferrari 250 Europa GT 1954 (Princesse Lilian de RETHY) – Jaime & Cecilia Muldoon

DSC_5211 DSC_5218
Prix Spécial du Jury – Bugatti Type 35B 1927 (Hellé Nice) – William E. Connor

DSC_5225 DSC_5228
Prix Spécial du Jury – BMW 507 1958 (Ursula Andress) – Christian Traber

DSC_5237 DSC_5243

Voitures en Etat d’Origine de l’Entre-Deux-Guerres Ouvertes (Prix Mathieu Lustrerie)
1er Prix – Alfa Romeo Typo B P3 1932 – Hugh Taylor

DSC_4919 DSC_4924
Prix Spécial du Jury – Bentley 8 Ltr. Le Mans Type 4-Seater Sports by Vanden Plas 1932 – Collection privée

DSC_4932 DSC_4933
Prix Spécial du Jury – Bugatti Type 35C GP (Ex Trintignant) 1929 – Lukas Hüni

DSC_4935 DSC_4940

Voitures en Etat d’Origine de l’Entre-Deux-Guerres Fermées (Prix Radio Classique)
1er Prix – Bugatti Type 57C 1939 – The Keller Collection At the Pyramids

DSC_4962 DSC_4965

Mercedes de 1924 à 1942 : 4, 6 et 8 cylindres à compresseur (Prix Mercedes-Benz)
1er Prix – Mercedes-Benz 500K Special Roadster 1936 – Evert Louwman – Louwman Museum

DSC_5388 DSC_5390
Prix Spécial du Jury – Mercedes-Benz SS Grand-Prix Car 1929 – Collection privée

DSC_5392 DSC_5396
Prix Spécial du Jury – Mercedes-Benz 680 S “Saoutchik” 1928 – Uwe Schuler

DSC_5397

Voitures de la Famille Aga Khan (Prix Arts & Elegance Domaine de Chantilly)
1er Prix – Rolls-Royce Phantom II 1932 – The Hon. Sir. Michael Kadoorie

DSC_5290 DSC_5294
Prix Spécial du Jury – Maserati 5000 GT 1962 – Mario Linke

DSC_5298 DSC_5302
Prix Spécial du Jury – Mercedes-Benz 300 SL Coupé 1954 – Hans Kleissl

DSC_5312 DSC_5319

GRAND PRIX DES CLUBS MOYNAT

1er Prix – Les Amis de Delage

DSC_5400 DSC_5402

Prix ‘‘Art de recevoir’’  (Perspective Art & Design Floral)

Vincennes en Anciennes

Je ne suis pas resté voir cette dernière voiture.

Prix FIVA : 

The Keller Collection At the Pyramids – Bugatti T57C 1939

DSC_4962DSC_4965

Prix du Public

Concept DS Numéro 9

DSC_3476 DSC_3496

Best Of Show : Evert Louwman – Louwman Museum – Mercedes-Benz 500K Special Roadster 1936

DSC_5388 DSC_5390

Au bout d’un moment, je n’en peux plus. Il est 17h et ça fait plus de 2 heures que je suis debout au même endroit. Sans compter que je ne me suis assis que 10 minutes pour manger dans la journée… Je décide donc d’arrêter là pour le résultat des concours. En fait, je n’aurai loupé que le prix « art de recevoir » gagné par Vincennes en Anciennes et le Best-of Show mais que j’ai déjà vu passer dans sa catégorie. Donc pas de regret. J’ai également raté le prix du plus beau chapeau, mais bon, c’est pas trop grave. Je pars m’assoir quelques minutes. Seulement à ce moment là, la Ford GT passe à coté de moi. Je me relève donc…

DSC_5428 DSC_5449

DSC_5446

J’ai désormais couvert  la totalité de l’événement et je peux maintenant prendre mon temps d’essayer de faire un peu de photo même si il est très difficile d’en faire sans qu’il y ait du monde dessus… Je reviens donc vers les sujets que j’ai le plus apprécié.

 

DSC_5461 DSC_5469

DSC_5474 DSC_5482

DSC_5476 DSC_5479

DSC_5485 DSC_5486

DSC_5483 DSC_5498

DSC_5506 DSC_5511

DSC_5515 DSC_5520

DSC_5527 DSC_5529

Alors que je vois la CLK LM au loin, celle-ci à les portes et le capot moteur ouvert. Je commence à me précipiter vers elle et pendant ce temps la, le propriétaire referme le capot. 🙁 Elles est en plus envahie de monde. Juste quand j’arrive, le propriétaire ferme une des deux portes. Ratage total! 🙁

DSC_5530 DSC_5531

L’autre porte reste ouverte ce qui peut nous permettre de constater que, rien que de rentrer dans cette voiture, c’est du sport!

DSC_5537

DSC_5569 DSC_5578

DSC_5598 DSC_5601

DSC_5602

Sur les pelouses, de nombreux jeux en bois sont à libre disposition. Loin des voitures heureusement!

DSC_5612 DSC_5614

DSC_5624 DSC_5627

DSC_5628 DSC_5638

DSC_5644

Il est 17h30, l’heure de fermeture au public est prévue à 18h30 et pourtant, de nombreux concurrents ont déjà pris le chemin du retour. De gros embouteillages vont se former, c’est pas le moment de partir! Je reste donc encore pour en profiter au maximum.

DSC_5650

Les deux gagnantes du jour:

DSC_5651

Une étrange version d’une Mercedes 190SL. Je ne sais pas si c’est une version spéciale ou un bricolage artisanal.

DSC_5664

Même les concept cars prennent la sortie par leurs propres moyens.

DSC_5680

Ca bouchonne dans les jardins.

DSC_5688 DSC_5691

L’une des attractions principales est sur le point de partir.

DSC_5709 DSC_5715

A moins que? Elle retourne vers les jardins. Je me dis qu’il va se passer quelque chose, je la suis.

DSC_5719

Pendant ce temps, la MASERATI A6G/54 Zagato fait une drôle de manœuvre.

DSC_5726

La 250 Gto est venue s’aligner avec les Ferrari 250 MM.

DSC_5728

La Ferrari 340 America est en chemin pour les rejoindre.

DSC_5740

Voici donc un alignement exceptionnel que je suis vraiment heureux de ne pas avoir raté!

DSC_5743 DSC_5758

On peut également « essayer » de jouer avec la Ferrari 166 MM qui est à coté.

DSC_5767

DSC_5761

DSC_5771

Et quelques instants plus tard, le rêve se termine avec le départ définitif de la 250 GTO.

DSC_5777 DSC_5780

DSC_5784

Une grand partie des voitures du club passe par les jardins pour partir. C’est le cas des 3 McLaren.

DSC_5802

Certains prennent la pose sur le podium, tant qu’il n’y a personne.

DSC_5813

DSC_5824

C’est au tour de la Clk LM de prendre le départ et je n’ai pas envie de raté ça! J’ai donc du courir un peu, mais ça en valait la peine.

DSC_5826

DSC_5832 DSC_5843

Par contre, elle a l’air de se montrer très délicate à conduire. La moindre monté, la moindre manœuvre, elle cale. Heureusement, avec ce genre d’engin il n’est pas difficile de trouver des volontaires pour pousser!

DSC_5846

Le soleil commence vraiment à baisser et la lumière devient très intéressante quand elle passe au travers des nuages.

DSC_5851 DSC_5869

DSC_5850 DSC_5875

Je fais un petit tour dans la boutique Amalgam pour me mettre d’accord avec ma co-voitureuse sur l’heure du départ. J’en profite pour vous montrer ces chefs-d’œuvres.

DSC_5883 DSC_5884

DSC_5885 DSC_5886

DSC_5887 DSC_5895

Il me reste un dernier groupe de voiture sur lesquelles j’ai encore envie de m’attarder, les bugatti. Il n’y a pas grand monde autour, c’est le moment d’en profiter.

DSC_5901 DSC_5914

DSC_5908 DSC_5911

DSC_5924 DSC_5963

Depuis un petit moment, je suis vraiment fou de la EB110. Alors, quand j’en vois une devant moi, j’en profite à fond! Même si celle-ci n’est pas celle qui m’excite le plus, grise et avec ses autocollants.

DSC_5926 DSC_5935

DSC_5954 DSC_5956

DSC_5950

 

Si vous avez lu mon dernier article sur les Ferrari Days, vous vous souvenez de mon coup de gueule sur le manque de respect des gens. Avant l’événement, j’avais discuté avec une personne qui me disait qu’à Chantilly, les gens étaient respectueux. Le cadre et le dress-code rendent l’atmosphère si particulière et l’entrée n’est pas donnée. Tout ça fait que ce sont des gens qui savent ce qu’ils ont sous les yeux et qui font attention. Alors, il reste tout de même quelques gamins qui mettent leurs doigts partout, mais en même temps, ils sont lâchés en liberté avec pleins de jeux autour. Donc globalement, je n’ai rien vu qui me mette hors de moi, jusqu’à maintenant!

Pendant que je prenais cette Bugatti en photo, j’étais derrière, assez loin. Un monsieur est venu tourner autour, sans me voir, et hop!

DSC_5952

Il s’installe dedans, l’air de rien! Grillé! Mais j’étais tellement abasourdis (pour ne pas dire sur le cul hein…) de cette situation que je n’ai même pas réussi à lui dire quoi que ce soit! Encore aujourd’hui, je ne trouve pas les mots sans devenir vulgaire…

Bref…

C’est ainsi que se termine cette journée au Château de Chantilly. Journée globalement folle tellement il y a de choses à voir. Il faut un rythme assez soutenu pour réussir à tout faire. La prochaine fois, j’essayerai de tout faire, mais bien! Cette année, c’était la découverte. Je suis parti dans tous les sens, je n’ai pas pris le temps de me poser, d’admirer les voitures ni de faire de belles photos. J’ai commencé par galérer à faire des réglages de mon appareil photo et ces galères ont continuées toute la journée. Je ne sais pas ce qu’il m’a fait mais c’est une catastrophe. Heureusement, depuis les Ferrari Days, j’ai remis mon ancien objectif et mes photos ne sont plus floues. Par contre, sur la plupart, je n’ai aucune profondeur de champ… Pourquoi? Aucune idée… J’ai pourtant remis mes réglages comme d’habitude.

Donc sur l’événement en lui même, il est clairement rentré dans la catégorie des immanquables. Il y a des choses à voir partout et le niveau est toujours plus haut où qu’on aille. Je n’ai pas eu le temps de tout couvrir, j’aurai bien aimé rentrer dans le château qui était ouvert pour l’occasion, voir un peu plus toutes les animations et les ateliers qui étaient présents. Oui… Je voulais gouter la vraie crème Chantilly et j’ai complètement oublié d’y aller…

J’en ai pris plein les yeux, j’en suis vraiment hyper heureux. Ma seule crainte était de ne pas tenir la journée avec mes chaussures que je ne croyais pas confortable et pourtant, c’est passé niquel! Il est maintenant temps de reprendre la route. Même si à 19h la très grande majorité des gens est partie, il reste encore beaucoup de monde sur la route et il y a de très grands bouchons. Arrivé sur l’autoroute A1, notre voie est déserte tandis que celle d’en face est complètement bouchée sur plusieurs kilomètres. On se sent dans la pub du loto mais dans mon rétroviseur, je vois au loin beaucoup de gyrophares. Ça n’annonce rien de bon et effectivement, le lendemain j’apprenais qu’un accident mortel s’était produit et paralysait les deux voies…. Mon GPS m’a à nouveau fais la misère pour rentrer et c’est donc encore un gros détour que j’ai eu le droit de faire à Paris…

Le rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine! En attendant, je n’ai pas d’autre événement de prévu pour le moment si ce n’est la traditionnelle brocante automobile au manoir de l’automobile de Lohéac début Octobre. Je vais donc essayer de me pencher sur des anciens pour continuer d’agrémenter ce site qui je l’espère vous permet de passer un bon moment.

3 Comments on Chantilly Arts & Elegance 2015

  • Mr Genjack says:
    12 septembre 2015 at 11 h 07 min

    Très beau reportage, bon travail, bravo!

    Cordialement
    Jean Jacques

  • Louis says:
    22 septembre 2015 at 21 h 17 min

    Je t’avais demandé l’heure sur Ferrarista de ta photo des 4 Ferrari et je regrette encore aujord’hui 22 septembre d’être parti trop tôt .
    pour l’ensemble bon travail et c(est vrai que c’est compliqué de tout voir sereinement et encore tu n’as pas visité le château qui est un véritable joyau et dont l’entrée était comprise dans le prix du billet faut il le rappeler .
    Par curiosité tu peux aller sur ma page Flickr au nom de Picard02 pour constater je que circule pas mal sur les lieux on l(on voit surtout des Ferrari .
    Cordialement
    LOUIS

  • matériel sono says:
    30 août 2016 at 11 h 28 min

    Impatient de lire votre prochain article comme toujours.


© 2015-2020 - Milithium Photos - Rémi COLIN - CR-Virage. Photographies non libres de droits.

  • facebook
  • flickr